elections legislatives 2012 - Rèsultats - Sondage - Députés par circonscription

Résultat législatives 2012 - résultats officiels second tour élections - deuxieme tour legislatives

Résultat des élections législatives 2012 dans les départements français et Outre Mer. Ledeuxième tour des élections législatives se déroulent le 17 juin 2012, le premier tour des élections législatives 2012 s'est déroulé le 10 juin dernier.

Pour le scrutin du premier tour, les électeurs de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Saint-Barthélemy, et de Saint-Martin ont voté samedi 9 juin, les Français résidant à l'étranger (hors continent américain) ont voté dimanche 3 juin et les électeurs de la Polynésie française et les Français résidant sur le continent américain ont voté samedi 2 juin.

 A 17h00, au premier tour des élections législatives, le taux de participation s'élevait à 48,31 %.
Au premier tour des élections législatives de 2007, ce taux s'élevait à 49,28 % à la même heure


A 12h00, le taux de participation s'élevait à 21,06 %.
Au premier tour des élections législatives de 2007, ce taux s'élevait à 22,56 % à la même heure.

Résultats du second tour des élections législatives département par département

Posté par yayamusic à 18:47 - - Commentaires [0]
Tags : , ,

Législatives 2012 : Français établis hors de France, tous les pays et candidats

Pour les français établis hors de France, voici la liste complète des candidats et des pays dans le monde entier, circonscription par circonscription.
En 2012, les Français établis à l'étranger pourront, pour la première fois, désigner des députés dans les onze circonscriptions instaurées par l'ordonnance n° 2009-935 du 29 juillet 2009.

Le vote aura lieu :

Premier tour : Samedi 2 juin 2012 pour le continent Amérique, dimanche 3 juin 2012 pour le reste du monde

Second tour : Samedi 16 juin 2012 pour le continent Amérique, dimanche 17 juin 2012 pour le reste du monde.

1re circonscription

Canada, Etats-Unis

1er Tour
M. Karel VEREYCKEN (Autres)
M. Antoine TREUILLE (Divers droite)
M. Emile SERVAN-SCHREIBER (Divers droite)
M. Louis LE GUYADER (Autres)
Mme Claire SAVREUX (Front National)
M. Jean-Michel VERNOCHET (Autres)
M. Mike REMONDEAU (Autres)
M. Frédéric LEFEBVRE (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Raphaël CLAYETTE (Autres)
M. Rob TEMÈME (Divers droite)
Mme Céline CLEMENT (Front de gauche)
Mme Stéphanie BOWRING (Radical de Gauche)
Mme Carole GRANADE (Le Centre pour la France)
M. Gérard MICHON (Divers droite)
M. Julien BALKANY (Divers droite)
M. Philippe MANTEAU (Nouveau Centre)
Mme Corinne NARASSIGUIN (Socialiste)
M. Christophe NAVEL (Autres)

2e circonscription

Belize, Costa Rica, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Salvador, Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou, Venezuela, Brésil, Guyana, Suriname, Argentine, Chili, Paraguay, Uruguay, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Cuba, République dominicaine, Dominique, Grenade, Haïti, Jamaïque, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago

1er Tour
Mme Françoise GONZALEZ LINDEMANN (Divers droite)
Mme Raquel GARRIDO (Front de gauche)
Mme Palmira POZO (Autres)
M. Alain-Gérard GEORGI-SAMARAN (Front National)
M. Alain TERRIEN (Autres)
M. Cédric MANSCOUR (Autres)
M. Jean-Marc MILLET (Autres)
M. Charles-Henry CHENUT (Autres)
M. Sergio CORONADO (Divers gauche)
M. Joël DOGLIONI (Parti radical)
M. Pascal DROUHAUD (Union pour un Mouvement Populaire)
Mme Thérèse MARIANNE-PÉPIN (Radical de Gauche)

3e circonscription

Irlande, Royaume-Uni, Danemark, Estonie, Finlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Suède

1er Tour
M. Guy LE GUEZENNEC (Front National)
Mme Lucile JAMET (Front de gauche)
M. Jérôme DE LAVENÈRE LUSSAN (Autres)
M. Denys DHIVER (Divers droite)
M. Bertrand LARMOYER (Autres)
Mme Ezella SAHRAOUI (Radical de Gauche)
Mme Emmanuelle SAVARIT (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Christophe SCHERMESSER (Ecologiste)
Mme Anne-Marie WOLFSOHN (Autres)
Mme Axelle LEMAIRE (Socialiste)
Mme Marie-Claire SPARROW (Divers droite)
M. Patrick KABOZA (Autres)
M. Olivier BERTIN (Europe-Ecologie-Les Verts)
M. Aberzak BOULARIAH (Autres)
M. Olivier CADIC (Divers droite)
M. Olivier DE CHAZEAUX (Parti radical)
M. Gaspard KOENIG (Divers droite)
M. Yannick NAUD (Le Centre pour la France)
M. Will Mael NYAMAT (Divers gauche)
Mme Edith TIXIER (Autres)

4e circonscription

Belgique, Pays-Bas, Luxembourg

1er Tour
M. Tanguy LE BRETON (Le Centre pour la France)
Mme Elisabeth VALENTI (Autres)
M. Guillaume DUBOST (Autres)
Mme Charlotte BALAVOINE (Front de gauche)
M. Stéphane BUFFETAUT (Divers droite)
Mme Nadia BOURAHLA (Radical de Gauche)
M. Georges-Francis SEINGRY (Divers droite)
Mme Perrine LEDAN (Europe-Ecologie-Les Verts)
M. Philip CORDERY (Socialiste)
Mme Sophie DUVAL (Front National)
Mme Elisabeth CHEVALIER (Autres)
M. Pablo MARTIN GOMEZ (Autres)
Mme Marie-Anne MONTCHAMP (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Ruben MOHEDANO-BRÈTHES (Alliance centriste)
Mme Virginie TAITTINGER (Divers droite)
M. Dominique PAILLÉ (Parti radical)

5e circonscription

Andorre, Espagne, Monaco, Portugal

1er Tour
Mme Juliette ESTIVILL (Front de gauche)
Mme Muriel GUENOUX (Radical de Gauche)
Mme Laurence SAILLIET (Union pour un Mouvement Populaire)
Mme Caroline PUNSET (Europe-Ecologie-Les Verts)
M. Richard ONSES (Parti radical)
M. Charles-Philippe D'ORLÉANS (Divers droite)
Mme Catherine NGUYEN THI MINH (Autres)
M. Bernard SOULIER (Autres)
M. Arnaud LEROY (Socialiste)
M. Sébastien DROCHON (Autres)
M. Alain LAVARDE (Front National)
Mme Sophie LEVAMIS (Divers droite)
M. Jean-Bastien URFELS (Divers droite)

6e circonscription

Liechtenstein, Suisse

1er Tour
M. Romain DEVOUASSOUX (Autres)
M. Bernard GARCIA (Le Centre pour la France)
M. Joseph KUSZLI (Divers gauche)
Mme Ximena KAISER MORRIS (Europe-Ecologie-Les Verts)
M. Guy BROUSTINE (Autres)
Mme Nicole CASTIONI (Socialiste)
Mme Marie-Françoise DE TASSIGNY (Parti radical)
M. Sébastien JACQUES (Autres)
M. Pierre-Jean DUVIVIER (Autres)
Mme Leïla BARKI (Radical de Gauche)
Mme Odile MOJON (Autres)
M. Nicolas MIGUET (Autres)
Mme Micheline SPOERRI (Divers droite)
M. Serge-Cyril VINET (Divers droite)
Mme Claudine SCHMID (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Didier SALAVERT (Divers droite)
M. Christian ROBERT (Autres)
Mme Magali ORSINI (Front de gauche)
M. Didier TAILLIEZ (Autres)
M. Gérard ANDRIEUX (Divers droite)
Mme Christiane FLOQUET (Front National)

7e circonscription

Allemagne, Albanie, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie,
Hongrie, ancienne République yougoslave de Macédoine, Pologne, Roumanie,
Serbie-et-Monténégro, Slovénie, République tchèque, Slovaquie.

1er Tour
Mme Isabelle ROBIN (Autres)
M. Jacques RÉGNIER (Autres)
M. Xavier FOURNY (Le Centre pour la France)
Mme Agnès DEJOUY (Front National)
M. Nicolas JEANNÉTÉ (Nouveau Centre)
M. Pierre-Yves LE BORGN (Socialiste)
M. Denis MATTON (Divers droite)
Mme Elodie VIENNOT (Autres)
Mme Sylvie-Olympe MOREAU (Radical de Gauche)
M. Ronan LE GLEUT (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Jean-Claude WAMBRE (Autres)
M. Bruno PLUDERMACHER (Ecologiste)
M. Jacques WERCKMANN (Ecologiste)
M. Hyacinthe MÜLLER (Autres)
M. Eric BOURGUIGNON (Front de gauche)

8e circonscription

Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Chypre, Grèce, Turquie, Israël

1er Tour
M. Gil TAIEB (Autres)
M. Guy FITOUSSI (Autres)
Mme Michèle PARRAVICINI (Front de gauche)
Mme Huguette LEVY (Front National)
Mme Corine ROUFFI (Radical de Gauche)
Mme Valérie HOFFENBERG (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Philippe KARSENTY (Divers droite)
M. Pierre JESTIN (Europe-Ecologie-Les Verts)
Mme Daphna POZNANSKI-BENHAMOU (Socialiste)
M. Julien LEMAÎTRE (Autres)

9e circonscription

Algérie, Maroc, Libye, Tunisie, Burkina, Mali, Niger, Mauritanie, Cap-Vert, Gambie,
Guinée, Guinée-Bissau, Sénégal, Sierra Leone, Côte d'Ivoire, Liberia

1er Tour
M. Bertrand VITU (Nouveau Centre)
M. Yves PAUMIER (Autres)
Mme Laetitia SUCHECKI (Front de gauche)
M. Yannick URRIEN (Divers droite)
M. Karim DENDÈNE (Divers droite)
M. Alexandre FOULON (Divers gauche)
Mme Frédérique RUGGIERI (Autres)
Mme Alexandra PIEL (Front National)
Mme Sihame ARBIB (Le Centre pour la France)
Mme Aïcha GUENDOUZE (Radical de Gauche)
M. Alain LE MOULLEC (Divers droite)
Mme Khadija DOUKALI (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Pouria AMIRSHAHI (Socialiste)
M. Zine-Eddine M'JATI (Europe-Ecologie-Les Verts)

10e circonscription,

Afrique du Sud, Bostwana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie,
Swaziland, Zambie, Zimbabwe, Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles, Egypte, Soudan,
Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Somalie, Burundi, Kenya, Ouganda, Rwanda, Tanzanie, Bénin,
Ghana, Nigéria, Togo, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Gabon, Guinée équatoriale,
Sao Tomé-et-Principe, Angola, Congo, République démocratique du Congo, Irak, Jordanie, Liban,
Syrie, Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar, Yémen

1er Tour
M. Guy MAKKI (Divers droite)
M. Bernard LANGLADE (Autres)
M. Lucien BRUNEAU (Europe-Ecologie-Les Verts)
M. Jean-Daniel CHAOUI (Socialiste)
M. Francis MAGINOT (Front National)
M. Louis PERRIERE (Autres)
M. José GARSON (Autres)
M. Boudjema NAIDJI (Divers gauche)
M. Jean-Pierre PONT (Autres)
M. François BRIDON (Divers droite)
Mme Axelle BRÉMONT (Front de gauche)
M. Alain MARSAUD (Union pour un Mouvement Populaire)
Mme Adeline KARGUE (Le Centre pour la France)
M. Pierre BONNEFOY (Autres)
M. Habib ABI YAGHI DEGUY (Autres)
Mme Patricia ELIAS SMIDA (Autres)
Mme Saliha AYADI (Radical de Gauche)
M. François KAHN (Nouveau Centre)
M. Marcel MISSLIN DE ROBILLARD (Autres)

11e circonscription

Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizstan, Moldavie,
Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine, Circonscription
consulaire de Pondichéry, Afghanistan, Bangladesh, Inde (sauf circonscription consulaire de Pondichéry),
Iran, Maldives, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Chine, Corée du Sud, Japon, Mongolie, Birmanie, Brunei,
Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Palaos, Philippines, Singapour, Thaïlande, Timor oriental, Vietnam,
Australie, Fidji, Kiribati, Marshall, Micronésie, Nauru, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée,
Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu, Vanuatu

1er Tour
M. Aurélien LESLUYE (Autres)
M. Alain PERIA (Autres)
Mme Cécile DESMAS (Autres)
Mme Jannick MAGNE (Europe-Ecologie-Les Verts)
M. Paul DUMONT (Parti radical)
Mme Lisbeth GRAILLE (Radical de Gauche)
M. Idrisse MOHAMED (Autres)
M. Thibault DANJOU (Divers droite)
M. Ludovic CHAKER (Autres)
M. Antoine BERGEOT (Divers droite)
Mme Aude BOUVÉRON (Front National)
M. Olivier TOISON (Autres)
M. Francis NIZET (Le Centre pour la France)
M. Thierry MARIANI (Union pour un Mouvement Populaire)
M. Alavandane RAMAKICHENANE (Autres)
M. Marc VILLARD (Socialiste)
M. Sébastien BRETEAU (Divers droite)
M. Claude BALLOUHEY (Front de gauche)
M. Romain ARCIZET (Autres)
M. Jean-Loup FAYOLLE (Autres)

Retrouvez les modalités de vote sur le site du ministère des Affaires étrangères



 

Posté par yayamusic à 11:30 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,
03 juin 2012

Les obligations et interdictions qui s’appliquent aux députés


Ces interdictions qui visent certains actes déterminés ou certaines situations, répondent principalement à la préoccupation de moralisation de la vie politique :

- pour soustraire le parlementaire aux éventuelles promesses du Gouvernement, un député ou un sénateur ne peut, sauf certaines exceptions, recevoir aucune décoration française durant son mandat ;

- pour éviter toute atteinte à la dignité de la fonction parlementaire, un député ou un sénateur ne peut user de sa qualité à des fins publicitaires ;

- pour éviter qu’un organe de presse ne se retranche derrière l’immunité de son directeur parlementaire afin de se soustraire aux poursuites en cas de délit de presse, l’entreprise doit, si son directeur de publication est député, nommer un codirecteur de la publication choisi parmi les personnes ne bénéficiant pas de l’immunité parlementaire. Il en est de même pour les services de communications au public par voie électronique (sites Internet).

Posté par yayamusic à 04:55 - - Commentaires [0]
Tags : , ,

Déclaration de patrimoine - élections législatives


Le statut juridique et financier du parlementaire a pour contrepartie une obligation de transparence. C’est à cette fin qu’un système de contrôle permettant de vérifier que l’exercice du mandat parlementaire n’est pas source d’enrichissement indu, a été mis en place à partir de 1988.

L’obligation de déclaration de patrimoine en début et fin de mandat a pour objet d’éviter qu’un parlementaire ne profite de ses fonctions électives pour s’enrichir abusivement.

À cette fin, chaque député est tenu de déposer auprès de la Commission pour la transparence financière de la vie politique (CTVP), dans les deux mois qui suivent son entrée en fonction, une déclaration certifiée sur l’honneur exacte et sincère de sa situation patrimoniale concernant la totalité de ses biens propres ainsi que, éventuellement, ceux de la communauté ou les biens réputés indivis. Ces biens sont évalués à la date de l’élection.

Une nouvelle déclaration de situation patrimoniale devra être déposée auprès de la même instance deux mois au plus tôt et un mois au plus tard avant l’expiration du mandat.

En cas de non-respect de cette obligation, la Commission pour la transparence financière de la vie politique saisit le Bureau de l’Assemblée nationale qui transmet au Conseil constitutionnel. Celui-ci constate, le cas échéant, l’inéligibilité et, par la même décision, déclare le député démissionnaire d’office.

En outre, si la commission chargée du contrôle estime insuffisantes les explications fournies par le parlementaire, elle peut saisir le parquet.

 

Posté par yayamusic à 02:00 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,
02 juin 2012

Résultats électoraux en France


Cette rubrique vous permettra de connaître les résultats des dernières élections ou consultations qui ont eu lieu. Vous obtiendrez également des renseignements concernant la validation et la diffusion de ces résultats. Par exemple, les résultats sont accessibles après validation du ministère de l'Intérieur, mais peuvent être modifiés par le Conseil constitutionnel.

Voir les résultats électoraux

 

Posté par yayamusic à 03:36 - - Commentaires [0]
Tags : ,
01 juin 2012

Statut du député, législatives


Élu pour représenter la Nation, le député participe à l’exercice de la souveraineté nationale. Il vote la loi et contrôle l’action du Gouvernement. Il bénéficie, comme le sénateur, d’un statut protecteur, conçu non comme un privilège mais comme un moyen destiné à lui assurer l’indépendance et la liberté d’expression nécessaires à l’exercice de son mandat. Cette protection spécifique est consacrée par le principe des immunités parlementaires, qui trouvent leur fondement dans la Constitution elle-même.

La reconnaissance d’un statut spécifique impose des contreparties, le mandat devant être préservé de toute influence pouvant en contrarier le libre exercice. Aussi les parlementaires sont-ils soumis à diverses obligations et interdictions.

Au-delà des droits et obligations liés au mandat parlementaire, le député peut également exercer ès qualités diverses responsabilités au sein et en dehors de l’Assemblée nationale.

Posté par yayamusic à 03:19 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,

Immunité parlementaire pour un député


On qualifie d’immunité parlementaire l’ensemble des dispositions qui assurent aux parlementaires un régime juridique dérogatoire au droit commun dans leurs rapports avec la justice afin de préserver leur indépendance.

Le souci de concilier la nécessaire protection de l’exercice du mandat parlementaire et le principe de l’égalité des citoyens devant la loi a conduit à distinguer deux catégories d’immunités : l’irresponsabilité et l’inviolabilité.

Posté par yayamusic à 01:20 - - Commentaires [0]
Tags : , ,
31 mai 2012

Sondage élections législatives 2012


La publication des sondages d'opinion en période électorale est limitée par la loi, ce qui d'ailleurs est sujet à débat, certaines personnes détenant des informations inaccessibles au plus grand nombre. Par ailleurs, le code électoral prévoit dans son article L 97 :" Ceux qui, à l’aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s’abstenir de voter, seront punis d’un emprisonnement de deux ans et d’une forte amende. "

Le 14 février 2011 le Sénat adoptait, à l'unanimité, une proposition de loi sur les sondages visant à mieux garantir la sincérité du débat politique et électoral .Certaines propositions visent à augmenter le niveau d'expertise de la commission des sondages et à étendre son champ d'intervention à ceux qui portent sur des opinions et pas seulement sur des intentions de vote.

Posté par yayamusic à 08:36 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,

La fiabilité des sondages... Sondage bidon ? faux sondage ?


La fiabilité des sondages :

En France, la polémique la plus importante concernant les sondages a eu lieu à la suite de leur incapacité à prévoir le résultat du premier tour de l'élection présidentielle française de 2002. Toutes les enquêtes d'opinion, y compris celles menées la semaine précédent le scrutin, prévoyaient sans ambiguïté un second tour opposant Lionel Jospin à Jacques Chirac. Finalement, c'est Jean-Marie Le Pen, et non pas Lionel Jospin qui a accédé au second tour. L'argument généralement avancé par les sondeurs est que les sondages sont une « photographie » de l'opinion, et non pas un outil de prédiction.

On peut noter ici que les cabinets politiques des partis principaux, l'Élysée, l'Intérieur et Matignon ont des contrats leur fournissant des données par l'étude des variations et la discussion plus approfondie et élargie avec le panel contacté par tous les moyens. Ainsi Lionel Jospin aurait été prévenu de la montée de Jean-Marie Le Pen mais aurait refusé de changer sa campagne et montrer son affaiblissement.

Les législatives de 2007 ont montré la difficulté pour les entreprises de sondages de donner des estimations fiables lorsque le terrain d'études n'est pas national. Les enquêteurs réalisent leurs sondages par rapport au débat politique national et aux leaders des partis politiques alors que ces élections obéissent à d'autres logiques plus locales. Enfin, la multiplication du nombre des terrains (il y a 577 circonscriptions pour une élection législative, contre un seul territoire pour la présidentielle) augmente les marges d'erreur.

Posté par yayamusic à 08:34 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,

Combien de circonscriptions ? combien de députés pour les élections législatives 2012 ?


Combien de circonscriptions ? combien de députés pour les élections législatives ?

577 députés, 577 circonscriptions

Chaque député est élu dans une circonscription dont les limites sont fixées, à l'intérieur des départements et des collectivités d'Outre-mer, par le code électoral sur des bases démographiques : les circonscriptions doivent représenter un nombre comparable d'habitants afin de respecter le principe d'égalité devant le suffrage. On compte 577 circonscriptions dont onze, depuis l'ordonnance n° 2009-935 du 29 juillet 2009, concernent les Français établis à l'étranger. En 2012, ces derniers pourront donc, pour la première fois, désigner des députés.


Posté par yayamusic à 05:22 - - Commentaires [0]
Tags : , , , ,